25ème congrès des barreaux francophones à Kinshasa

14 Septembre 2010 : Rendez-vous important des Barreaux des pays francophones !

 

point de presse cib 2010Sous le thème « L'Etat de droit par le droit », Kinshasa, la capitale de la RD Congo abritera du 14 au 19 décembre 2010, le 25ème Congrès de la Conférence International des Barreaux de tradition juridique commune (CIB). Après Lomé en 2009, le tour est à présent à Kinshasa. Organisé avec l'appui du Chef de l'Etat congolais, Joseph Kabila, ce rassemblement des barreaux ayant un soubassement juridique commun et partageant la langue française, est une apothéose pour la RDC.

 

Pendant quatre jours, plus de 350 bâtonniers et avocats francophones vont se mettre autour d'une table pour échanger et se revigorer en matière des pratiques judiciaires. Pour Kinshasa, l'occasion est à la démonstration de son engagement quant à la consolidation de sa stabilité et l'avènement d'un Etat de droit. A tout point de vue, les juristes c\'est-à-dire les Barreaux de la RDC devront prouver leur expertise. Les expériences des uns tout comme celles des autres enrichiront la discussion. Pour rappel, il y a 25 ans, le 29 novembre 2010, les représentants de 24 barreaux des pays de tradition juridique commune ayant le français en partage s'étaient réunis à Paris, en France.

 

C'est ce jour là que les congressistes avaient pris la décision de se regrouper au sein d'une conférence permanente dite « Conférence Internationale des Barreaux de tradition juridique commune (CIB). Ce, en vue de partager sur la matière qui les lient. Les objectifs de la Conférence La Conférence Internationale des Barreaux de Tradition Juridique Commune (CIB) vise premièrement la création d'une structure de coopération entre les Barreaux des pays de tradition juridique commune. Dans le respect de l'autonomie des barreaux, elle vise également à les aider dans leur action, en vue de développer un Etat de droit dans leurs pays respectifs. C'est la raison pour laquelle cette structure entend mettre en oeuvre et sans faille, la notion du caractère universel des Droits de l'homme et en particulier des droits de la défense.

 

La CIB apporte l'assistance aux barreaux en difficulté dans leurs pays respectifs. C'est dans cette perspective qu'elle participe au programme de défense de droit de l'homme en qualité d'avocat sans frontière. Le choix de la RDC Pour être retenu comme pays organisateur de la conférence, la RD Congo l'a emporté sur la Tunisie et la Mauritanie, par vote à bulletins fermés. Ainsi donc, l'occasion est offerte au pays de Lumumba, l'un des plus grands de la francophonie, à prouver à la face du monde qu'il peut mieux. C'est à propos que le Bâtonnier de l'Ordre des Avocats du Barreau de Kinshasa, M. Mwanza Mbiya a souligné avec conviction que, cette conférence est une fierté nationale.

 

Les attentes Au sujet du séjour des invités, M. Elikia Sabwe, Général Manager du Mikeli Sprl, organisateur de la conférence, déclare que plus de 350 avocats vont loger dans nos hôtels et manger dans les restaurants kinois. Ces hôtes vont consommer les produits locaux et retourneront chez eux avec une autre image du Congo. Et, pour les entreprises partenaires, cette circonstance sera une aubaine pour leur visibilité. Parmi les pays membres ou participants, il y a le Canada, la France, le Cameroun, l'Egypte, la Mauritanie ainsi que nombreux autres.

 

La Prosperité.